micologia-cantabria-somican-multicongreso-2017-inscripcion-italiano

 

 

 

  • Pierre-Arthur Moreau    15209229_10210847222325450_1389929964_n

               Présentation au cours du Multicongrés-2017: Combien d’espèces de morilles ? Questions anciennes, réponses moderne.

Maitre de conférences à l’université de Lille (France), où il enseigne la mycologie depuis 2004.

S’intéresse à la systématique et à l’écologie des champignons supérieurs, et si ses affinités naturelles l’ont conduit vers les Russula, les petites Tricholomatales et les champignons des tourbières et des aulnaies,

Participe comme taxinomiste à divers travaux de systématique moderne sur d’autres groupes, comme les Boletales, les Cortinariales, les “clitocybes”.

Son plaisir ? Faire travailler ensemble mycologues amateurs de haut niveau, molécularistes et écologues professionnels, pour explorer de nouveaux mondes, des Hypogés (Elaphomyces, Octaviania, Delastria, Lepiotas y Entolomas) aux morilles…

 

 

  • Gabriel Moreno Horcajada   gabriel-moreno-1-copia

                Présentation au cours du Multicongrès-2017 : Nouveaux myxomycètes d´intérêts écologique, taxinomique et chorologique.

Professeur de botanique à la Faculté de biologie de l’Université d’Alcala de Henares à Madrid.

Directeur de 9 dissertations et 23 thèses de doctorat.

Il a fait plus de 150 publications scientifiques dans notre pays et plus de 250 dans des magazines étrangers. Son œuvre la plus connue est le livre “Guía de Omega de los hongos de la Península Ibérica”.

 

 

 

  • Luis Alberto Parra      foto-luis-parra-web

               Présentation au cours du Multicongrès-2017 : Les progrès dans la taxonomie du genre Agaricus L. soutenue par des techniques moléculaires.

Président et membre fondateur de l’Association Mycologique Arandina.

Président dans 218 cours et conférences liées à la mycologie principalement en Espagne mais aussi en Italie et en Autriche.

Coordinateur et membre du Comité scientifique pour le bulletin mycologique FAMCAL.

Auteur des livres suivants:

PARRA, L.A. (2008 y 2013). Agaricus L. Allopsalliota Nauta & Bas Part. I y II. Fungi Europaei 1 y 1A. Edizioni Candusso. Alassio.

PARRA, L.A. (2003b). Bases corológicas de Flora Micológica Ibérica. Números 2070-2178. (Agaricus). Cuadernos de trabajo de Flora Micológica Ibérica 19. Consejo Superior de Investigaciones Científicas/Real Jardín Botánico. Madrid. 178 p.

PARRA, L.A. (2005b). Nomenclatural study of the genus Agaricus L. (Agaricales, Basidiomycotina) of the Iberian Peninsula and Balearic Islands. Cuadernos de trabajo de Flora Micológica Ibérica 21. Consejo Superior de Investigaciones Científicas/Real Jardín Botánico. Madrid. 104 p.

Auteur ou co-auteur de 49 articles dans des revues nationales et internationales principalement sur la taxonomie et la nomenclature du genre Agaricus.

Collaborateur dans le développement des bases de données suivantes:

Hernández-Crespo, J.C. (2006). S I M I L, Sistema de Información Micológica Ibérica en Línea. Real Jardín Botánico de Madrid, C.S.I.C. Proyecto Flora Micológica Ibérica I-VI (1990-2008). Ministerio de Educación y Ciencia, España. http://www.rjb.csic.es/fmi/sim.php.

BIOSPHERE project, in a pilot entitled “Towards a (semi-)automated identification of European Agaricus species.

http://wiki.pro-ibiosphere.eu

Membre du comité des champignons OPTIMA (Organization for the Phyto-taxonomic Investigation of the Mediterranean Area)

 

 

 

  • André  Bidaud    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

                Présentation au cours du Multicongrés-2017: “Les Phlegmacia (genre Cortinarius) des chênes verts”

Spécialiste du genre Cortinarius, est l’un des co-auteurs de l’Atlas des Cortinaires (actuellement 23 Pars, 1 hors-série et une clé d’orientation), avec Patrick Reumaux et Pierre Moënne-Loccoz (décédé), puis Xavier Carteret Guillaume Eyssartier et Jean-Michel Bellanger.

La Pars 24 (parution 2017) viendra clôturer cette aventure débutée en 1990.

Avec P. Moënne-Loccoz j’ai collaboré au livre de P. Reumaux : “Les russules rares et méconnues”.

Egalement collaborateur  de la publication du “Bulletin mycologique et botanique Dauphiné-Savoie” organe d’une fédération englobant les sociétés mycologiques de la région administrative Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

 

 

  • Jean-Michel Bellanger     jmb1

               Présentation au cours du Multicongrés-2017 :  Les Cortinaires des sections Bicolores et Saturnini

Chercheur au Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive de l’Université de Montpellier.

S’intéresse à la biodiversité, l’évolution et l’écologie des macromycètes, avec un intérêt particulier (mais pas exclusif) pour les cortinaires. Développe une taxinomie intégrative en lien avec les meilleurs mycologues européens, via l’introduction des approches phylogénétiques en mycologie.

Co-auteur de l’Atlas des Cortinaires depuis 2014. Co-fondateur et responsable technique du programme Mycoseq. https://www.researchgate.net/profile/Jean-Michel_Bellanger

 

 

 

 

  • Frank Richard   COR_1984.NEF

              Présentation au cours du Multicongrés-2017: Enjeux mycologiques dans une grande île méditerranéenne, la Corse.

Enseignant chercheur à l’Université de Montpellier.

Il y étudie les interactions entre les champignons et les végétaux, et s’intéresse notamment à la biodiversité méditerranéenne, sa distribution, et sa dynamique, notamment en lien avec les perturbations anthropiques”

 

 

 

  • Boris Assyov   15536814_1322892344419345_497848360_o-copia

               Présentation au cours du Multicongrés-2017 : Que savons-nous vraiment des Boletus en Europe ? démêlons la diversité cachée.

Chercheur à l’Institut de la biodiversité et de recherche sur l’écosystème à Sofia (Bulgarie).

Il a étudié à la Faculté de biologie de l’Université de Sofia «St. Kliment Ohridski “, où il enseignait également la botanique avant d’obtenir son doctorat en mycologie.

Ses études de doctorat ont porté sur la diversité et l’importance économique des Boletus en Bulgarie.

Ses principaux intérêts de recherche sont la diversité des Boletus en Europe, leur taxonomie et leur nomenclature.

Autres sujets d´investigations, la productivité des champignons comestibles sauvages et leur importance économique, ainsi que la diversité comparative des champignons et des plantes vasculaires dans les habitats forestiers.

Il a publié un grand nombre de documents scientifiques sur les Boletus et les Agaricus, ainsi que des guides populaires sur les champignons comestibles sauvages

 

 

 

  • James Martin Trappe   jim-2013-copia

               Présentation au cours du Multicongrés-2017 : Truffes* naturelles, chasseur de Truffes : l´histoire de la truffe dans le monde.

*Truffes = champignons hypogés.

Jim Trappe a rencontré une truffe sauvage pour la première fois en effectuant des recherches sur les champignons hôte des racines pour sa thèse de doctorat à l’Université de Washington (Seattle) à la fin des années 1950.

Instantanément après cette découverte, il est devenu un adepte de la truffe et a consacré une grande partie de ses recherches à l’écologie et à la taxonomie des truffes.

Il a collecté des truffes dans plus de 25 pays à travers les cinq continents et depuis 1987 chaque année en Australie, qui a la plus grande diversité de truffes indigènes du monde entier de tous les continents.

Jim a été l’auteur ou co-auteur de près de 500 articles scientifiques, 4 livres, et avec ses étudiants et ses collègues a décrit et nommé un nouvel ordre de truffes, deux nouvelles familles, 40 nouveaux genres et 175 nouvelles espèces.

 

 

 

 

  • Efren Cazares-Gonzalez    efren-cazares-cantabria-2-copie

                     Présentation au cours du Multicongrés-2017 Ramaria Pacifique nord-ouest des États-Unis

Formation et expérience professionnelle

  1. Parcours académique et Diplôme

Ph. D. 1992. Département de Botanique et phytopathologie, Université d’État de l’Oregon, Corvallis, Oregon. Titre de la thèse : Les champignons mycorhiziens et de leur relation avec la succession des plantes dans les habitats subalpins.

B.S. Biologie. 1984. Université autonome du Nuevo León, Monterrey, au Mexique. Titre de la thèse: Etude taxonomique et écologique des champignons hypogées (Zygomycètes, ascomycètes et basidiomycètes) dans certaines localités des États de Coahuila, Durango Y N.L.

  1. Expérience professionnelle

Depuis 2007. Professeur adjoint, Chercheur principal (Affabilité). Département des forêts, Université d’État de l’Oregon. Corvallis, Oregon.

1999-2007. Professeur adjoint, Chercheur principal. Département des forêts, Université d’État de l’Oregon. Corvallis, Oregon.

Consultant depuis 2002. -Micología MycoRoots (Société privée).

1995-1999. Associé de recherche, Département des forêts, Université d’État de l’Oregon. Corvallis, Oregon. (SD : 1.0).

1994-1995. Professeur agrégé (Affabilité), Département des forêts, Université d’État de l’Oregon, Corvallis, Oregon.

1993-1994. Professeur agrégé. Université autonome de Tamaulipas, Tamps., Mexique.

1992-1995. Professeur agrégé. Département de biologie, Institut de technologie de Cd. Victoria, Tamaulipas, Mexique.

1988-1991. Assistant Supérieur de recherche. Département des forêts, Université d’État de l’Oregon, Corvallis, Oregon. Ph. D.

1986-1987. Assistant de recherche. Département des forêts, Université d’État de l’Oregon, Corvallis, Oregon.

1982-1984. Assistant d’enseignement en mycologie. Département de biologie, Université autonome du Nuevo León, Monterrey, Mexique.

Éducation et publications

  1. Cours donnés

La recherche mycorhizienne et son approche pour identifier les champignons. OSU 1997-2007.

Pathologie végétale. Ministère de l’Agriculture. Université autonome de Tamaulipas (Disques compactes), Victoria, Tamps., Mexique. 1993-1994.

Méthodes de recherche, Introduction à la Microbiologie, l´Ecologie générale et à la Sylviculture. Département de biologie, Institut de technologie de Cd. Victoria, Tamaulipas, Mexique. 1992 à 1994.

  1. Publications

Plus de 30 articles publiés dans diverses revues. 12 études soutenues par des subventions et des contrats. Consultant pour 9 projets de recherche.

 

 

  • Michael Loizides    Michael Loizides

             

               Présentation au cours du Multicongrés-2017 :